Cart
Your cart is currently empty.

Sun’Agri inaugure le premier démonstrateur agrivoltaïque sur fruits à noyaux

https://www.pv-magazine.fr/2022/03/15/sunagri-inaugure-le-premier-demonstrateur-agrivoltaique-sur-fruits-a-noyaux/

Sun’Agri inaugure le premier démonstrateur agrivoltaïque sur fruits à noyaux

Share

Sun’Agri, la SEFRA (Station expérimentale Fruits Rhône-Alpes) et la Chambre d’Agriculture de la Drôme ont inauguré à Etoile-sur-Rhône dans la Drôme une installation agrivoltaïque dynamique visant à protéger des aléas climatiques les cultures fruitières emblématiques de la vallée du Rhône (pêches, abricots, cerises).

Territoire historiquement agricole, la vallée du Rhône subit en effet depuis plusieurs années les effets croissants du changement climatique : fortes chaleurs et sécheresses en été, gels printaniers, épisodes grêleux violents, etc. Ces phénomènes menacent l’écosystème agricole local, obligeant les producteurs à trouver des solutions d’adaptation efficaces et accessibles à court-terme. Le but du démonstrateur sera donc de trouver des solutions pour protéger les cultures des aléas climatiques, optimiser la production et la qualité agricole, mutualiser les pratiques agricoles avec le système agrivoltaïque (filets de protection, filets anti-grêle, palissage) et établir des références technico-économiques en arboriculture. « Pour la première fois dans notre département, la Chambre d’agriculture de la Drome accompagne un projet expérimental en agrivoltaïsme afin d’obtenir des références scientifiques pour la filière arboricole. L’objectif étant de valider s’il est possible de concilier ou non production agricole et production d’énergie sans dénaturer la production agricole », a déclaré Pierre Royannez, son président.

D’un montant total de 2,15 millions d’euros, le projet comprend un démonstrateur et un dispositif expérimental pour une surface totale de près de 4 hectares. Le premier, d’une superficie de 2,6 hectares sous persiennes agrivoltaïques (accolé à une zone témoin de 1 hectare), est installé sur 7 variétés d’abricots, cerises et nectarines. Le démonstrateur est équipé de filets paragrêles se déployant automatiquement en cas de grêle et produira une puissance de 1,9 MWc, soit l’équivalent de la consommation de 530 foyers. Le dispositif expérimental de 1 850 m² (pour une zone témoin de la même superficie) portera sur la variété tardive de pêches Kinoléa. Il permettra de récolter des données agronomiques scientifiques précieuses afin d’affiner les algorithmes de pilotage des persiennes agrivoltaïques. La Chambre d’Agriculture de la Drôme réalisera le suivi agronomique des cultures fruitières protégées par l’installation. « Avec cette installation d’Etoile-sur-Rhône, nous allons pouvoir déterminer de manière très précise comment les cultures fruitières de la région réagissent au changement climatique, et surtout, comment notre technologie peut les protéger des différents aléas potentiellement dramatiques pour les agriculteurs. » déclare Cécile Magherini, directrice générale déléguée de Sun’Agri.

Une électricité consommée localement

Les 2 MWc produits par l’installation agrivoltaïque bénéficieront aux entreprises et collectivités du territoire. En effet, la station est équipée de la technologie Volterres, un fournisseur d’électricité permettant de tracer en temps réel l’origine, la nature et la répartition du type d’énergie réservée pour chaque consommateur. Ainsi, les consommateurs peuvent suivre en toute transparence la composition de leur approvisionnement en électricité, l’empreinte carbone associée, et avoir conscience des besoins locaux en production d’énergie renouvelable.

Les entreprises et les collectivités de la Drôme ayant souscrit un contrat de fourniture d’électricité auprès de Volterres pourront s’assurer de bénéficier d’une part de la production énergétique de l’installation d’Etoile-sur-Rhône.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Share