Cart
Your cart is currently empty.

Un nouvel outil de financement pour accélérer le déploiement des projets solaires en vallée du Rhône

https://www.pv-magazine.fr/2022/10/18/un-nouvel-outil-de-financement-pour-accelerer-le-deploiement-des-projets-solaires-en-vallee-du-rhone/

Un nouvel outil de financement pour accélérer le déploiement des projets solaires en vallée du Rhône

Share

Après avoir créé en mai dernier sa filiale Solarhona dédiée au déploiement du solaire en Rhône-Alpes, CNR a présenté lundi 17 octobre un nouvel outil de financement, baptisé Solarhona Invest. Soutenue par la Banque des territoires, CNR (Compagnie nationale du Rhône) et quatre caisses régionales du Crédit Agricole, la société d’investissement veut repenser les « conditions de portage et de financement des centrales photovoltaïques ».

Le capital de la société est constitué des participations des trois partenaires historiques : CNR à hauteur de 37,5 %, la Banque des Territoires à hauteur de 37,5 % et les caisses régionales du Crédit Agricole à hauteur de 25 %.

Accélérer le financement des petits projets

« Notre cible, ce sont les petits projets qui n’intéressent pas les gros opérateurs pour des questions de rentabilité. Leur financement est donc plus long à mettre en place », a expliqué lors d’une conférence Barbara Falk, directrice régionale de la Banque des Territoires Auvergne-Rhône-Alpes.

L’objectif de Solarhona Invest, dotée d’une enveloppe d’un milliard d’euros sur 10 ans, sera donc d’accélérer leur montage financier, grâce à un package “clé-en-main” en particulier pour les collectivités locales. « Solarhona et Solarhona Invest sont complémentaires, a détaillé Pierre-Jean Grangette, directeur de la valorisation de l’énergie à la CNR et président de Solarhona Invest. Solarhona a pour mission de prospecter dans la vallée du Rhône et d’identifier du foncier pouvant accueillir du solaire. Ces projets potentiels seront alors soumis au comité stratégique de Solarhona Invest qui décidera ou non de les porter financement ».

Ces projets photovoltaïques seront regroupés au sein de sociétés de projets pour créer des synergies entre les différents projets et développer une solution de financement global, rendant ainsi viables économiquement des initiatives qui n’auraient pas pu l’être indépendamment. Solarhona Invest sera actionnaire majoritaire de chaque société de projets, qui pourra être co-détenue avec des partenaires territoriaux (collectivités, sociétés d’économie mixte locales, coopératives agricoles, entreprises locales et collectifs citoyens) à hauteur de 5 à 40 %.

1 000 MWc supplémentaires d’ici 2030 dans le sillon rhodanien

« Optimiser le foncier qui est rare dans la vallée est la clé du développement du photovoltaïque. C’est pourquoi nous nous concentrons sur le solaire sur du petit foncier anthropisé (toitures, parkings, sols dégradés). Nous soutenons aussi les projets innovants, comme le photovoltaïque vertical, l’agrivoltaïsme ou le solaire flottant », a complété Laurence Borie-Bancel, présidente du directoire de CNR (Compagnie Nationale du Rhône). L’ambition de Solarhona est de déployer 1 000 MWc supplémentaires d’ici 2030 dans les territoires du sillon rhodanien.

Pour l’heure, elle dispose d’un portefeuille de projets en développement de 100 MW à différents stades, répartis entre 50 MW pour le solaire au sol et 50 MW sur les toitures et ombrières. Parmi eux, une centrale de 3,45 MWc sera construite sur 9,7 hectares d’une ancienne décharge utilisée par le groupe Péchiney. le début des travaux est prévu en septembre 2023. Solarhona a également obtenu le permis de construire d’une ombrière photovoltaïque de 490 kWc qui couvrira le parking du centre aquatique de la ville de Saint-Maurice-L’exil (Isère). D’ici à 2032, son ambition est d’atteindre 1000 MW supplémentaires.

De son côté, Crédit Agricole entend également élargir son offre auprès des développeurs. « Nous sommes aujourd’hui le premier financeur des projets d’énergies renouvelables, a rappelé Raphaël Appert, directeur général du Crédit Agricole Centre-est, 1er vice-président de la Fédération nationale du Crédit Agricole. Nous voulons aller plus et devenir investisseurs pour nous engager à plus long terme sur ces projets stratégiques. Nous voulons aussi développer une activité de conseil ».

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Share