Cart
Your cart is currently empty.

En RDC, Bboxx et Orange se rapprochent pour alimenter les tours de téléphonie en énergie solaire

https://www.pv-magazine.fr/2022/07/13/en-rdc-bboxx-et-orange-se-rapprochent-pour-alimenter-les-tours-de-telephonie-en-energie-solaire/

En RDC, Bboxx et Orange se rapprochent pour alimenter les tours de téléphonie en énergie solaire

Share

La cérémonie d’inauguration du mini-réseau photovoltaïque de Bukavu s’est déroulée le 1er juillet dernier dans la province congolaise du Sud-Kivu, à la frontière entre le Rwanda et la République démocratique du Congo. A l’origine de ce projet, on retrouve deux groupes européens : le distributeur de kits solaires Bboxx et le géant français des télécoms Orange. Ensemble les deux acteurs ont tissé un partenariat visant à répondre à la problématique de l’électrification hors réseau dans cet immense pays où seulement 19 % de la population avait accès à l’électricité en 2020 selon la Banque Mondiale.

Le mini-réseau solaire met en pratique le modèle ABC (pour Anchor Business Community), une stratégie de développement qui consiste à construire une infrastructure de production d’énergie pour desservir à la fois des infrastructures locales comme par exemple, des tours de téléphonie cellulaire ou des stations essence, et les foyers ruraux hors réseau environnants. Dans le détail, l’idée est de cibler des clients dits d’ancrage, c’est à dire des clients initiaux assez importants pour fournir une commande substantielle et ainsi limiter le risque opérationnel dans des zones, notamment rurales, où la demande reste incertaine. Selon Bboxx, ce modèle permet ensuite d’encourager et de faciliter l’électrification de l’ensemble de la communauté.

Dans un communiqué de la société britannique, on apprend que le mini-réseau a été construit par l’EPC solaire GoShop et que les deux sociétés ont créé une co-entreprise pour l’occasion.

Bboxx s’est fixé pour objectif de raccorder plus de 600 foyers à Bukavu d’ici à la fin de l’année et collabore avec l’agence pour l’énergie rurale afin de mettre en place un programme de subvention qui permettra aux clients à faibles revenus d’avoir accès à un approvisionnement énergétique de base.

La cérémonie d’ouverture du site du mini-réseau à Bukavu a été organisée en présence de Théo Nguabidje Kasi, gouverneur du Sud Kivu, de Laurent Van Houcke, cofondateur de Bboxx & MD Bboxx Capital, d’Akim Musimwa, directeur régional d’Orange RDC, et d’Idesbald Chinamula, directeur général de l’ANSER (Agence Nationale de l’électrification et des Services Energétiques en Milieux Rural et Périurbain).

Image : Bboxx

Le mini-réseau solaire de Bukavu fournira également de l’énergie à l’infrastructure de télécommunications d’Orange, implantée à proximité de la communauté. 85 % de l’énergie produite par la centrale le sera via les panneaux solaires, sachant qu’un volet diesel a également été incorporé à l’infrastructure.

Bboxx a annoncé qu’un partenariat plus large était en préparation avec Orange Energie afin d’intégrer la plateforme de compteurs intelligents d’Orange à la plateforme de gestion et de solutions de paiement à l’acte (PAYG ou pay-as-you-go) Bboxx Pulse. « La fusion de ces technologies permettra de suivre de près les performances des mini-réseaux et de gérer les clients à distance, y compris en ce qui concerne la collecte et la gestion des paiements », explique la société.

Au cours des prochains mois, Bboxx prévoit de développer 24 nouveaux mini-réseaux avec Orange sur le modèle ABC. Déployés dans plusieurs régions de la RDC, ces projets devraient permettre d’électrifier 150 000 personnes d’ici 2024 et s’inscrivent dans le cadre du programme Connected Community de Bboxx, qui vise à livrer 750 mini-réseaux et à servir un million de clients en Afrique au cours des cinq prochaines années.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Share