Après le Burkina Faso et le Bénin, Lagazel ouvre un atelier de production de kits solaires au Sénégal

https://www.pv-magazine.fr/2022/11/21/apres-le-burkina-faso-et-le-benin-lagazel-ouvre-un-atelier-de-production-de-kits-solaires-au-senegal/ Après le Burkina Faso et le Bénin, Lagazel ouvre un atelier de production de kits solaires au Sénégal En partenariat avec le Centre de Formation, d’Application et d’Incubation aux Métiers des Energies Renouvelables PROMESS, le fabricant français de lampes et stations solaires résidentielles a annoncé l’ouverture d’une unité de production à Thiès au Sénégal qui permettra de fabriquer 5 000 produits par mois. NOVEMBRE 21, 2022 MARIE BEYER COMMUNAUTÉ DÉVELOPPEMENT DURABLE HORS-RÉSEAU MODULES ET PRODUCTION EN AMONT SÉNÉGAL Image : Lagazel ShareIcon FacebookIcon TwitterIcon LinkedInIcon WhatsAppIcon Email Lagazel a annoncé l’ouverture d’un nouvel atelier de fabrication de ses lampes et stations solaires. Après le Burkina Faso en 2016 et le Bénin en 2021, l’entreprise française se lance cette fois au Sénégal avec une ligne de production réalisée en partenariat avec le Centre de Formation, d’Application et d’Incubation aux Métiers des Energies Renouvelables PROMESS. Son choix d’implantation a été motivé par les opportunités de marché, mais aussi par les contraintes logistiques et douanières qui limitaient l’approvisionnement du pays depuis ses autres ateliers ouest-africains. Situé dans la commune de Thiès, à environ 70 kilomètres de Dakar, le nouvel atelier repose sur sept techniciens et deux superviseurs qui ont été formés à la fabrication des kits solaires de Lagazel. En terme de production, l’entreprise annonce que la nouvelle ligne permettra de fabriquer 5 000 produits par mois. Pour cette première année, elle affirme qu’une cinquantaine de stations de charge collective et plus de 2 000 lampes solaires ont déjà été fabriquées. A ce jour, la majorité des stations de recharge sont installées dans les écoles de la région de Saint-Louis par l’ONG Le Partenariat. « La solution innovante a fait ses preuves depuis plusieurs années, et nous espérons bénéficier du soutien des institutions et acteurs sénégalais pour déployer ces solutions fabriquées localement sur toute l’étendue du territoire national. Si les conditions sont favorables, le Sénégal pourrait même devenir un hub de production pour approvisionner les pays voisins comme la Mauritanie, la Gambie et la Guinée-Bissau », avance Arnaud Chabanne, le fondateur de Lagazel. Le modèle pay-as-you-go est très répandu pour répondre au besoin d’électrification des foyers, notamment dans les zones rurales de certains pays d’Afrique. Lagazel dit vouloir favoriser la création d’emplois et de valeur ajoutée locale en installant ses usines de production sur place. A ce titre, la société a annoncé dans un communiqué être en phase d’accompagnement avec deux autres structures, au Mali et en Haïti, pour y implanter des lignes de production locale d’équipements solaires. Lagazel continue également l’initiation de son nouveau pan d’activité qui consiste à la valorisation des déchets issus de l’industrie solaire. La PME française veut en effet développer l’assemblage de batteries lithium à partir de cellules neuves et usagées, permettant ainsi de réduire le volume de déchets issus de produits solaires. Son démonstrateur, déployé au Burkina Faso et réalisé en partenariat avec l’Agence Nationale des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ANEREE), met en oeuvre des activités de collecte, de test et de reconditionnement de batteries et de panneaux solaires usagés afin de leur donner une seconde vie. Le projet a de nouveau été évalué au mois de novembre et « les processus de test et reconditionnement ont été validés et des équipements low-tech adaptés au contexte africain ont été mis au point. Le déploiement des équipements est en cours pour démarrer l’industrialisation au Burkina Faso », affirme la société. Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com. ShareIcon FacebookIcon TwitterIcon LinkedInIcon WhatsAppIcon Email MARIE BEYER Journaliste et modératrice passionnée, Marie a travaillé comme analyste de marché TMT pour l’Afrique et le Proche Orient et comme reporter pour un journal d'analyse critique des relations internationales avant de rejoindre pv magazine en 2021. Elle y couvre l’actualité et les stratégies énergétiques des pays et des entreprises francophones en Europe et en Afrique, en parallèle de ses activités d'édition et de coordination éditoriale. Plus d'articles de Marie Beyer marie.beyer@pv-magazine.com