Direkt zum Inhalt

Warenkorb

Dein Warenkorb ist leer

BayWa r.e. lance un projet de R&D agrivoltaïque en France avec l’INRAE

BayWa r.e. lance un projet de R&D agrivoltaïque en France avec l’INRAE

https://www.pv-magazine.fr/2022/11/22/baywa-r-e-lance-un-projet-de-rd-agrivoltaique-en-france-avec-linrae/

BayWa r.e. lance un projet de R&D agrivoltaïque en France avec l’INRAE

Share

Le producteur d’énergies renouvelables BayWa r.e. a annoncé son engagement dans un projet de recherche et de développement en France sur l’agrivoltaïsme. Baptisée SOLAR (pour Solutions d’Optimisation et Leviers pour un Agrivoltaïsme Résilient), la recherche s’intéressera pendant deux ans à la synergie entre production fourragère et systèmes photovoltaïques et sera conduite avec le centre Nouvelle Aquitaine-Poitiers de l’Institut National de la recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (INRAE) qui est en train de créer le Pôle National de Recherche en Agrivoltaïsme, dont le but sera de coordonner les programmes de recherche lancés par les acteurs privés et académiques.

L’étude bénéficie aussi du soutien du Plan France Relance (programme du gouvernement français qui a pour but de relancer l’économie française à la suite de la crise économique liée à la pandémie de Covid-19). Dans ce cadre, une ingénieure de recherche recrutée par INRAE et dédiée au suivi du projet SOLAR a rejoint les équipes BayWa r.e. pour une durée de 2 ans.

Le projet SOLAR s’intéressera en particulier aux microclimats induits par les rangées de panneaux solaires. Des stations micrométéorologiques ont été installées fin 2020 sur trois sites de BayWa r.e. (à Fontenet en Charente-Maritime, à Varennes-sur-Allier dans l’Allier et Saint-Martin-Lalande dans l’Aude). Ce projet a pour ambition de créer un modèle scientifique visant à caractériser quelles solutions concrètes et optimales sont applicables sur un site pour faciliter les synergies entre agriculture et production photovoltaïque, en fonction des conditions climatiques locales.

Par ailleurs, l’étude cherchera à déterminer le lien entre le microclimat et le fonctionnement des cultures. SOLAR devra permettre de caractériser la réponse du couvert végétal (en termes de qualité et de quantité fourragère) au sein de parcs agri-photovoltaïques en fonction des différents contextes pédoclimatiques. L’enjeu sera de déterminer les conditions qui permettent de rendre les résultats transposables et utilisables par les acteurs de l’énergie et de l’agriculture, afin de favoriser la mise en place et la réalisation de projets agrivoltaïques efficients.

Ce contenu est protégé par un copyright et vous ne pouvez pas le réutiliser sans permission. Si vous souhaitez collaborer avec nous et réutiliser notre contenu, merci de contacter notre équipe éditoriale à l’adresse suivante: editors@pv-magazine.com.

Share